ÉGALITÉ DES DROITS : A NU LES PRÉJUGÉS QUI TROMPENT ÉNORMÉMENT !

Il est des articles qui donnent des sueurs et font couler de l’encre. Celui d’aujourd’hui en est un. Je ne suis pas pour les polémiques mais certaines causes méritent d’être défendues.

Qu’est ce qui, d’après vous, favorise la discrimination des droits d’une catégorie de population ?

J’ai mon opinion la dessus. Je trouve qu’elle mérite d’être exprimée car je suis profondément pour l’équité à tous niveaux. Attention je ne parle pas d’harmonisation de la diversité qui fait la richesse de notre monde. Je parle d’égalité de traitement pour tous. Je sais que le sujet est sensible donc je prendrai des pincettes pour qu’aucun amalgame ne soit possible. Chaque mot a son importance… Oubliez la lecture entre les lignes. Restons focus.

 

L’ÉNORME TROMPERIE

Voilà mon idée : une personne qui se sous estime ou une personne qui ne se définit que par ses différences en oubliant de considérer ses similitudes, est une personne qui a peur d’être prise à partie pour ce qu’elle représente. De ce fait, elle cache pudiquement une part d’elle même, ces trésors qu’on est sensé partager généreusement : authenticité, simplicité et originalité. En un sens c’est comme abandonner la place qui est la notre de droit. Ce complexe d’infériorité provoque un mécanisme vicieux :

  1. Mise en retrait face à ceux qui, du coup, ont un sentiment de supériorité.
  2. Paradoxalement, quand on s’efface on devient, façonnable, impressionnable, influençable… « opprimable ». On offre chances, capacités et forces à Affronts et Discriminations.
  3. Pire, on induit Stigmatisations.
  4. On finit par se créer des envies, des besoins, que l’on s’interdit et que d’autres s’accaparent.

Voilà comment faire d’une richesse réprimée un stigmate. L’illusion est faite, l’étiquette est sur le dos… Toutes les conditions sont réunies pour que l’oppression prolifère.

 

PROTÉGEZ & DÉFENDEZ TOUTES VOS VALEURS

Il faut comprendre et prêcher que nous avons tous et toutes un but commun dans les rouages de la vie. Ainsi l’évolution continuera d’aller dans le bon sens. Mesurez-vous l’importance de votre rôle là dedans ? Préserver, semer et transmettre les graines « Tolérances » et « Ouvertures » acquises de générations en générations. Nous partageons un patrimoine génétique commun. D’où l’intérêt de rester alertes, réactifs et actifs dans ce combat contre nous même.

Il faut aussi témoigner auprès de votre entourage pour que la prise de conscience, nécessaire au niveau mondial, dépasse les frontières et surtout le cadre souvent limité, discriminant et usurpateur des médias (infos, films, clips, musiques).

Pour ma part, ce que je veux humblement partager c’est une note positive. Il ne faut pas se retrancher. Nous n’avons pas à avoir honte ou peur d’être soi même, rien à cacher de notre condition. Défaisons nous de tout ce qui ne nous définit pas, embrassons nos particularités dont nous pouvons être fiers ! Je ne cache rien : oui je suis une Femme et fière de l’être, oui je suis Noire et fière de l’être, oui je suis Africaine et fière de l’être, oui je suis Kriola de Cabo Verde et fière de l’être mais, ce dont je veux pouvoir être encore plus fière, ce que tout le monde devrait voir en premier en me regardant, ce que nous devons en héritage aux générations futures c’est d’être enfin et avant tout considérée comme n’importe quel autre être humain, sans distinction aucune. Les différences ne devraient servir qu’à construire un meilleur futur non ?

Vos choix seront à la hauteur de votre liberté qui ne rime pas avec domination mais avec égalité et respect.

 

 

ÉVOLUER N’EST PAS SE DÉNATURER

Nous avons tous des réflexes post traumatiques, dont certains transmis par nos ancêtres, qui « préservent » des tentatives d’atteinte à notre intégrité. Ce sont des réflexes de survie nés des horreurs que nous connaissons de l’histoire de l’humanité. Mais vivre c’est mieux que survivre non ?

Il faut savoir faire table rase tout en gardant les leçons tirées de nos propres expériences personnelles. Mais il faut lâcher prise; Plus tu te débats, plus tu t’enfonces dans les sables mouvants. Prends de la hauteur, le pardon permet de libérer de la colère et de s’ouvrir à de nouveaux échanges. Parce que seuls on va plus vite, mais à deux on va plus loin.

Pour le reste, le principe juste et universel qu’est l’osmose me semble bien plus fort que l’oppression. La meilleure défense serait donc de faire valoir nos attributs de complémentarité face à un oppresseur, histoire qu’il mette de l’eau dans son vin quoi… Valeurs, cultures, particularités, différences et similitudes mettez tout sur le tapis cela aura forcément un impact positif à force.

Et puis arrêtons de comparer l’incomparable. Un être vivant est un être vivant avec un rôle unique.  Autrement dit tout le monde mérite respect, considération et droits égaux.

 

COMPRÉHENSION ET RELATIVISME

Cherchons à comprendre l’autre, relativisons les expériences dans notre vie de tous les jours, dans les rapports avec les autres.  Nous y gagnerons des clés pour ouvrir d’autres portes dans nos esprits, eux aussi en quête de liberté. Les préjugés sectaires s’envoleront en éclats. Évoluons quoi ! Ce n’est qu’à ce prix que nous arriverons à faire notre place d’humain, au rang d’Humains, des partenaires égaux et complémentaires, destinés à s’entraider pour la construction d’un futur qui nous appartient A TOUS. Plus nous serons nombreuses et nombreux à protéger ces principes communs moins il y aura de prises à partie.

Et sachez qu’il y a beaucoup plus d’âmes sensibilisées qu’on ne le croit. J’ai eu l’occasion d’en rencontrer quelques unes, féminines et masculines, dernièrement. Je tiens à les remercier pour m’avoir donné le courage de ce post, chacun à son niveau. Alhassane, Anne, Madame CARMONA, Céline, Charles, Kim, Lionel, Max, Sarah… Comme quoi il y a encore de l’espoir et de grands esprits.

 

LES MÊMES DROITS POUR TOUS : UNE VIRALITÉ NÉCESSAIRE

Je finis en vous annonçant que ce post sera relayé sur les réseaux sociaux, il le faut plus que jamais mais, je n’utiliserai qu’un seul tag : #notaghere. Je pense que le sujet demande à être détaché de toute stratégie publicitaire. Le message se doit néanmoins d’être viral et de faire le tour du plus grand nombre : l’Humain n’est pas étiquetable. Je compte donc sur vous pour partager cet article avec votre entourage direct. En attendant l’éveil collectif, pas de vie en demi teinte… Comme d’hab, nous essaierons simplement d’être rusés face aux pièges.

Avant de vous laisser avec les photos d’illustration, je tiens à préciser, si jamais il y a encore besoin, que dans cette mise à nu artistique il n’y a rien de stigmatisant dans mon approche, au contraire… Il y a une ouverture d’esprit ! Il n’y a rien de diffamant pour les Femmes ou pour l’Afrique non plus, au contraire… Il y a l’engagement d’une Femme Africaine qui assume son statut et ses origines fièrement.  Je suis un Humain normalement constitué… Je refuse de faire de mon identité une honte dont d’autres se servent contre moi. Si vous voyez les choses différemment, dans quelle catégorie voulez vous me classifier ? Et quels droits donnez vous à cette catégorie siouplé ?

Shooting by Lionel BOUFFIER

Femme Africaine, défendant l'égalité des droits

lance de roseau pour l'égalité

Gardienne de l'égalité des droits

Nu artistique sur la liberté et l'égalité des droits

Le partage c'est la vie, partagez avec votre cercle!

7 thoughts on “ÉGALITÉ DES DROITS : A NU LES PRÉJUGÉS QUI TROMPENT ÉNORMÉMENT !

Commentez